La troupe : parcours et organisation

  En 1946, les anciens prisonniers de guerre ont donc constitué une nouvelle dramatique pour alimenter la caisse de la FNAPG (Fédération nationale des Anciens Prisonniers de guerre) venant au secours des victimes de la guerre, sous la présidence et la régie d'Alfred Matagne. Les grimes sont réalisés par Léon Flandre. Les séances sont données en la salle Saint-Remy la veille de Noël.
La première pièce jouée par la troupe des "Anciens Prisonniers de guerre" a été Ceux de demain.

Quelques-uns des acteurs de l'époque : Maurice Remy, Carl Névraumont, Albert Picot, Roland Collin, Albert Mathieu, René Bayet, Firmin Blavier, André Blavier, René Blavier, Joseph Sibille, Robert Louis, Camille Hubert, Xavier Hubert, Raymond Laffineur, Edgard Polomé, Arlette Gaspard, Yvette Picot, Arlette Picot, Sylviane Graux, Mariette Flandre, Camille Baudinne, Arthur Van Hoecke, Paul Flandre...

En 1953, Alfred Matagne, régisseur de la troupe FNAPG, quitte Fraire pour s'établir à Braine-l'Alleud. Il sera remplacé l'année suivante par Adelin Thomas, nommé instituteur à l'école communale des garçons en septembre 1952.

Acteurs des fifties : ceux des années quarante cités ci-dessus, plus Raymond Blavier, Monique Devolder, Claudine Devolder, Maurice Devolder, Lucile Laffineur, Christiane Laffineur, Eugène Revers, Daniel Revers, Marcel Blavier, Jean-Claude Collin...
 
Acteurs des sixties :
Amour Matagne, Raymond Laffineur, Joseph Sibille, Arthur Van Hoecke, Guilaine Devolder, Claudine Devolder, Fernande Matagne, Edgard Polomé, Jean-Marie Piérard, Arthur Matagne, Robert Famenne, Albert Mathieu, Xavier Hubert, Christian Baudinne, Christine Voland, Annie Sibille, Eugène Revers, Daniel Revers, Roland Collin, Jean-Claude Collin...
 
Acteurs des seventies : les mêmes, plus Christiane Laffineur, Dominique Laffineur, Annette Hennaux, Marc Lorent, Jean Thomas, Françoise Polomé, Françoise Heurion, Bernadette Thomas, Monique Devolder, Françoise Lejoly, André Chanson, Etienne Matagne...

1971. A l'occasion du 25e anniversaire de la troupe, après l'exécution de la pièce "J'y suis, j'y reste", M. Doyen, président régional de la F.N.A.P.G., remit des décorations à des acteurs de la première heure, au régisseur actuel, au grimeur et à d'autres anciens prisonniers.  Médaille d'or : Joseph Blavier - Médaille de bronze avec palmes : Fortuné Coclet et Albert Mathieu - Médaille de bronze : Roland Colin, Valère Piérard, Arthur Flandre, Joseph Adam, Jules Warichet, Robert Guiot et Joseph Sibille - Médaille de reconnaissance F.N.A.P.G. : Léon Flandre, Adelin Thomas, Eugène Revers, Raymond Laffineur et Edgard Polomé.
 
Au décès de Léon Flandre en 1972, les grimes seront repris par Annie Sibille, puis par Fernande Matagne. Les décors, qui étaient aussi réalisés par Léon Flandre, ont été ensuite peints par des acteurs de la troupe, puis par Jacques Demoucelle, dont c'était la spécialité au palais des Beaux-Arts de Charleroi. Après la mort accidentelle de ce dernier, Joseph Sibille et Jean-Claude Blavier se sont dévoués pour fournir les éléments nécessaires au cadre des pièces de théâtre.

Acteurs des années 1980 : Fernande Matagne, Edgard Polomé, Jean-Marie Piérard, Christian Baudinne, Christiane Laffineur, Annette Hennaux, Marc Lorent, Monique Devoldere, Thierry D'Hoedt, Daniel Revers, Géraldine Piérard, Philippe Spacagna, Coralie Baudinne, Michèle Fourny, Nadine Debel, Muriel Hubert, Marie-Rose Wuyts, Patrice D'Hoedt, Greet Vandenberghe, Eric Pétersbourg, André Lorent...
 
Acteurs des années 1990 :
les mêmes, plus René Deflorenne, Jean-Marie Schietecatte, Bernard Chintinne, Monique Chintinne, Xavier Hubert, André Chanson, Christine Poulin, Bernard Degimbe, Lucrèce Goffin, Monique Gobillon, Michel Léonard...

1985. Première pièce en wallon jouée à Fraire : « Li lette di Nouvel An », d'Arthur Masson. La suivante ne se jouera qu'en 1987, il s'agit de « Champignons », puis de « Trwès mwès sins rire » en 1991. A partir de ce moment, une pièce sur deux sera jouée en wallon, à la large demande générale.
C'est aussi à partir de l'année 1985 qu'on a commencé à jouer les pièces deux jours d'affilée, le samedi et le dimanche, pour pouvoir satisfaire le nombreux public.

1995. A leur demande, M. Thomas met sur pied une troupe de jeunes, destinée à jouer la pièce d'entrée précédant la pièce principale habituelle. Leur première prestation sera la comédie Un cousin inconnu.

Font partie de cette première en 1995 : Hervé Chintinne, Etienne Migeotte, Olivier Hanoulle, Sieglinde Pétersbourg, Vincent Matagne, Patrice D'Hoedt, Magali Stévaux et Florence Noël, plus la un peu moins jeune Monique Chintinne.
 
Ils seront rejoints les années suivantes par Samantha Poucet, Aline Scaillet, Samuel Escalier, Steve Bagnolini, Fabien Bruaux, Thorgal Pétersbourg, Elodie Speleers, Amélie Spacagna, Sophie Léonard, Delphine Trussart, Thibaut Lizée, Nathalie Marin, Justin Van Hoeck...

Peu à peu, la plupart de ces jeunes acteurs s'intégreront dans la troupe principale.

L'année 1995, à l'occasion de la commémoration du cinquantième anniversaire de la troupe, quatre pièces seront jouées à la suite l'une de l'autre : d'abord Souvenirs de Stalag  •, puis ensuite Bonnes pour le service!  •, L'anglais tel qu'on le parle  • (de Tristan Bernard), et pour finir L'Amoûr trionfe  •.

En 1998, c'est la commémoration du 150e anniversaire du chemin de fer Charleroi-Morialmé (qui se termine à Walcourt depuis 1955). A cette occasion, la troupe de Fraire et celle de Clermont s'uniront pour produire un spectacle inédit concernant le rail chez nous au XIXe siècle : les deux régisseurs créeront chacun des actes pour une même pièce, dans laquelle joueront les acteurs des deux troupes  •. Les deux premiers actes sont écrits par M. Thomas : Acte 1. "L'gare dè Fraire, èl djoû d'vant l'Trinitè, 1853" ; Acte 2. "Lè r'tour dè Caramin èyè d'Betty, 1854", joués par la troupe de Fraire. L'acte 3 "Les Gagâye à Paris, 1900", joué par la troupe de Clermont, et le 4 "L'Train des barrâdges", interprété par les deux troupes, sont écrits par Albert Scohy.
Cette pièce sera jouée tour à tour à Fraire et à Clermont.

En l'an 2000, la décision est prise de changer le nom de la troupe en "Cercle théâtral de Fraire". En effet, l'alimentation de la caisse FNAPG n'est plus vraiment la raison d'être de la dramatique et Joseph Sibille s'estime trop âgé pour continuer à s'en occuper. Joseph est décédé le 5-3-2007.
Adelin Thomas (décédé le 5 août 2008) en était toujours le régisseur et grand patron, secondé depuis 2004 par Christian Baudinne. Marc Lorent et Daniel Stilmant assurent la sonorisation ; André Chanson est souffleur, les grimes sont réalisés par Fernande Matagne et Renée Baudinne, et les décors sont créés et construits par Fernande Matagne, Hervé Chintinne, Christian Baudinne et André Chanson.
 

Acteurs des années 2000 : Christiane Laffineur, Fabien Bruaux, Dominique Laffineur, Nathalie Marin, Etienne Migeotte, Delphine Trussart, Justin Van Hoeck, Annette Hennaux, Monique Gobillon, Philippe Spacagna, Michel Léonard, Marc Lorent, Hervé Chintinne, Bernard Chintinne, Monique Chintinne, Michèle Fourny, Bernard Degimbe, Christine Poulin, Thorgal Petersbourg, Sieglinde Petersbourg, Thierry D'Hoedt, Elodie Speleers, Fernande Matagne, Christian Baudinne, Aline Hanoulle, Karine Gilioli, Pierre Somville, Juliette Somville, Samuel Vandendries, Ludivine Leseigne, Marc Maroit...

 
Composition de l'équipe technique depuis 2006 :
Mise en scène : Victor Gravy (en 2006), Jacqueline Hennet (en 2007 et 2008), Jean Thomas depuis 2010 — Grimes : Renée Baudinne-Mathot et Fernande Matagne — Sonorisation : Marc et Franck Lorent (Daniel Stilmant en 2006 et 2011) — Aide-mémoire : André Chanson et Henri Charlier, puis Michel Léonard depuis 2010 — Décors et machinerie : Marie Gemin, André Chanson et Jocelyne Gilioli, puis Jocelyne et Karine Gilioli depuis 2011.
Comité : 
Président jusqu'en 2007 : Adelin Thomas (décédé le 5 août 2008), puis Christiane Laffineur jusqu'en 2009, puis Dominique Laffineur depuis 2011 — Secrétaire : Dominique Laffineur en 2010, puis Jean Thomas depuis 2011 — Secrétaires adjoints : Monique Gobillon et Etienne Migeotte jusqu'en 2007 — Trésorier : Christian Baudinne, puis Fernande Matagne en 2010, puis Karine Gilioli depuis 2011.

• Depuis le décès de M. Thomas, et malgré que ce dernier n'ait plus guère participé à la mise en place des pièces depuis plusieurs années, bien des vicissitudes sont apparues au sein de la troupe, comme si le liant principal entre ses membres avait disparu. Aucun des acteurs n'était parvenu à s'imposer vis-à-vis des autres à la tête de l'équipe ; des dissensions sont apparues. Pourtant tous voulaient que la société théâtrale continue. En trouvant finalement des solutions de compromis à la plupart des problèmes, le groupe repart enfin sur des bases suffisantes et présente à nouveau une pièce wallonne en avril 2010 (aucune séance n'a eu lieu en 2009).
• Jean Thomas, fils de l'ancien régisseur, s'occupe de la mise en scène et, en 2011, du secrétariat ; après avoir été secrétaire, Dominique Laffineur a accepté la place de présidente ; la comptabilité, qui avait été reprise par Fernande Matagne, est maintenant tenue par Karine Gilioli ; les décors et la machinerie, après avoir été tenus quelques années par Marie Gemin, sont maintenant assurés par Jocelyne et Karine Gilioli ; et la plupart des anciens acteurs sont toujours partants pour la continuation de la troupe.
• Le nouveau comité a décidé de distribuer dorénavant les gains de chaque pièce à une association locale qui en fait la demande, en échange d'une aide à la préparation de la salle, à la vente de tickets et à la tenue du bar. — La pièce d'avril 2010 a été jouée au profit des « Pîssintes du Fièr ». Une autre pièce a été jouée les 11 et 12 décembre, cette fois au profit de l'harmonie « L'Union » de Fraire qui devait recevoir en invitée cet été la société musicale de Castions-di-Strada (Frioul - Italie). Les pièces de mai et de décembre 2011 ont été jouées au profit des Petits Marcheurs...

 

Acteurs depuis 2010 : Dominique Laffineur, Monique Gobillon, Michèle Fourny, Annette Hennaux, Michel Léonard, Marc Lorent, Bernard Degimbe, Christine Poulin, Karine Gilioli, Pierre Somville, Ludivine Leseigne, Marc Maroit, Jean-Pierre François, Camille Wuyame, Marie Coclet, François Sepulchre, Roberte Misson, Evans Lejeune, Sabine De Potter, Louis Matagne - 2014 : Thierry Blavier - 2015 : Marco Badalamenti - 2016 : Anne-Sophie Neuville, André Thiry, Patrick Malpaix - 2018 : Gaétan Lemire...

En 2011. Pour préparer la relève, Jean Thomas, régisseur actuel, remet sur pied la troupe de jeunes qu'il nommera la Jeune Troupe de Fraire. Leur première prestation a eu lieu lors de la Fête des Pîssintes au mois de juin 2011 en la salle communale. La suivante s'est faite en la salle Saint-Remy à l'occasion de la fête du Printemps 2012. Les 15 et 16 décembre 2012, c'est en avant-première de la pièce des adultes « Joyeux Noël », que seront exécutés la pièce en cinq tableaux « Pour la Gloire » et le sketch « La leçon du motard »...

Acteurs de cette troupe de jeunes depuis 2011 : Nathan Motte, Tom et Alexa Kowalczyk, Emilie Jouniaux, Lola Fourny, Hélène Javaux, Marie et Laura Coclet, Louis et Mathieu Scaillet, Inès et Manon Vasile, Louis Matagne, Céline Matis, Angélique et Alexandra Thérère, Styve Stenier, Baptiste Bechet, Maud Delhalle, Léa Gollier - 2013 : Jean Gustin, Axel Matagne, Eloïse Derenne - 2014 : Antoine Colonval, Marie Colonval, Igor Hautenne, Elodie Wathelet - 2015 : Vicky Dobbelstein, Milo Dobbelstein, Clémence François, Arthur Matagne, Emeline Bayet...
Depuis 2016 : Catherine et Emeline Bayet, Marie et Laura Coclet, Antoine et Marie Colonval, Eloïse Derenne, Milo et Vicky Dobbelstein, Nicolas Ernest, Lola Fourny, Clémence François, Arthur Matagne, Louis Matagne, Céline Matis, Louis et Mathieu Scaillet, Arnaud Wathelet et Elodie Wathelet. - Nouveaux en 2017 : Madeline Ernest, Lucas Poelaert, Naya Rigotti et Louise Poelaert. - Nouveaux en 2018 : Aline Thérère, Lucas Van Orshaegen, Charlotte Duhant, Eloïse Ernest, Manon Elleboudt et Théa Charbet. - Nouvelles en 2019 : Célia Chintinne et Camille (fille) Duhant.

7 avril 2013. A l'issue de la soirée théâtrale, une représentante de la "Fédération des Cercles de théâtre amateurs" vient remettre à la troupe ainsi qu'à Edgard Polomé (malheureusement absent pour maladie) et à Fernande Matagne une médaille d'or, à l'occasion des 70 ans totalisés par les deux troupes théâtrales successives "Le Colis du Prisonnier", créée en 1943, et la troupe actuelle, mise sur pied en 1946 par Alfred Matagne.
 
24 novembre 2013. En prélude au spectacle présenté par la Jeune Troupe de Fraire, une petite réception a été organisée pour les anciens acteurs invités personnellement pour la circonstance, et au cours de laquelle Edgard Polomé a été fêté.

Lundi 21 novembre 2016 : Décès de Cathy Buffa, mère de Lola Fourny et maquilleuse de la Jeune Troupe.

Août 2017 : Débordé par le travail que représente la préparation des pièces de théâtre, Jean Thomas décide de se consacrer momentanément uniquement aux jeunes acteurs.

Les sélections et mises en scène des pièces pour adultes ne sont pas trop longtemps restées en attente d'un coach plus disponible.
Pierre Somville, comédien professionnel, s'est occupé de la régie pour la pièce suivante ; et, depuis 2018, c'est sa mère, Karine Gilioli, qui régit les pièces du théâtre adulte.

Depuis quelques années, le succès de foule va grandissant dans le public, et, surtout pour les pièces en wallon, le Cercle fait souvent salle comble les deux jours de spectacle.

En 2020, le coronavirus Covid19 oblige les théâtres à suspendre les représentations. La pièce « Dès malôjîs èfants », prévue pour le 28 mars, est donc reportée à une date ultérieure. Une petite représentation par la troupe des Jeunes aura cependant lieu dans l'église à l'occasion d'une exposition sur la guerre 1940-1945 organisée en collaboration avec la Province de Namur.